Site mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Partage à l'Identique

PYRÉNÉES, CHEMINS DE TRAVERSE

La Haute Randonnée Pyrénéenne (H.R.P.) à contre-courant

Profil de la traversée

Préambule et présentation

Cette traversée est le plus beau cadeau que peuvent offrir les Pyrénées.


La H.R.P., traversée des Pyrénées imaginée par Joseph Ribas et réalisée pour la première fois en 1968 d'Est en Ouest par Jean-Pierre Neau, Claude Major et Georges Véron "patron de l'opération", est un itinéraire sans pareil. Celui-ci en fit un topo-guide par la suite en la décrivant paradoxalement d'Ouest en Est, elle est donc majoritairement parcourue dans ce sens.

Pourquoi ne pas prendre la liberté de s'en inspirer pour la réaliser à contre-courant et en cabotant ?
- D'Est en Ouest, comme la traversée originelle, pour s'affranchir d'un topo préétabli et ne pas marcher le soleil dans les yeux au lever du jour, aussi un peu par esprit de contradiction.
- En choisissant un parcours après avoir imaginé divers itinéraires possibles, variantes, tours et détours hors des sentiers battus, sommets, selon l'inspiration et les conditions atmosphériques.
- Sans pilote automatique (GPS) mais en ayant préparé l'itinéraire sur cartes puis en observant le terrain, en recherche constante d'itinéraire.
- Accompagné parfois, seul souvent, par plaisir bien plus que par défi.
- En dilettante, en prenant le temps du plaisir et le plaisir du temps.

Prévue par périodes d'une semaine environ (fin juin et début septembre) sur 4 années, des raisons de santé m'ont contraint à réaliser cette traversée en 6 ans (du 14 juin 2004 au 11 octobre 2009). Ce topo a été diffusé sur internet au fil de temps depuis septembre 2004.


Gérard Cayez - Décembre 2009

Diaporama

Je souhaite à chacun d'imaginer, idéaliser et réaliser son propre cheminement.
Votre traversée sera unique !

Post-Scriptum :
En 2012, à l'instar de nombreux "HRPistes" qui comme moi s'inventèrent une traversée d'Est en Ouest, Jérôme Bonneaux a édité aux Editions du Mont Rouch le guide "Trans Pyr' Haute Route Pyrénéenne de la Méditerranée à l'Atlantique". Cet itinéraire enrichit nettement la traversée initiale et propose avec bonheur de belles "nouveautés" dont quelques unes de celles que j'avais considérées "indispensables" notamment le "détour" par la Pica d'Estats et celui par Mataro. Il n'a par contre pas proposé la traversée par les crêtes entre Rioumajou et Barroude et il maintient le départ à Banyuls.

Les traversées des Pyrénées, Les précurseurs - bref historique [1]

1807 : Augustin Pyramus de Candolle, botaniste, traverse les Pyrénées d'Est en Ouest en y réalisant plusieurs ascensions.

1817 : Friedrich Parrot relie Saint-Jean-de-Luz à Canet-Plage en réalisant la première ascension de la Maladeta.

1902 : Les frères Cadier (George, Henri, Albert, Edouard, Charles) relient Bagnères-de-Luchon à Héas en réalisant plusieurs ascensions, notamment l'Anéto, le Pic du Milieu, la Maladeta, le Maupas, le Pic Oriental des Crabioules, le Perdiguère, les Gourgs-Blancs, le Grand Batchimale (Schrader), les Posets, la Munia.

1903 : Les cinq frères Cadier relient Luz-Saint-Sauveur à Osse-en-Aspe en réalisant plusieurs ascensions, notamment le Pic Long, le Campbieil, le Grand Astazou, le Marboré, le Cylindre, le Mont Perdu, le Soum de Ramond, le Taillon, le Tapou, la Pique Longue du Vignemale, le Balaïtous.

1906 : Jean Bepmale joint Banyuls à Saint-Jean-de-Luz par la moyenne montage, notamment par le versant espagnol et avec l'aide de porteurs.

1936 : Fernand Grisel relie en solitaire Saint-Jean-de-Luz à Canet-Plage.

1964 : Parution du premier topo-guide du GR10 (Haute-Garonne et Hautes-Pyrénées) à l'initiative de Jean et Francine Adisson.

1966 : Fernando Casanellas (Fomento Excursionista de Barcelona), Ricardo Godía (Unión Excursionista de Cataluña) et Antonio Villena (Agrupación Excursionista de Cataluña) réalisent la première traversée à ski de Fuenterrabia-Hondarribia (24 fevrier) à Cadaqués (2 avril). [2] [3]

1968 : Charles Laporte serait le premier français à réaliser une traversée à skis des Pyrénées du 3 mars et le 7 avril.

1968 : Jean-Pierre Neau (22 ans), Claude Major (18 ans) et Georges Véron (35 ans), relient en 38 jours Banyuls à Hendaye par ce qui deviendra la HRP dont l'initiative revient à Joseph Ribas.
Charles Etchepare (65 ans) et Georges Lussac (20 ans) firent partie de l'équipe mais ne purent les accompagner qu'en partie.

1974 : Première édition du guide de la HRP par Georges Véron. Paradoxalement, il décrit d'Ouest en Est cette traversée. Ce guide est réédité 13 fois, la dernière version ne propose plus que 41 étapes (au lieu de 45 à l'origine) en évitant quelques difficultés.

1978 : Parution du topo-guide "A ski de l'Atlantique à la Méditerranée par le haute route d'hiver des Pyrénées" de Robert Ollivier et Jean-Louis Pérès.

1985 et 1986 : Louis Audoubert et Guy Panozzo traversent les Pyrénées à toutes crêtes de Cerbère à Hendaye (dont des escalades de niveau D avec des passages de V/V+).


Profil de la traversée
Site hébergé par Ouvaton.coopSite sans Pub ni Popup HTML validé CSS validé Accessibilité validée